top of page
  • Vincent Després

Revue mensuelle - Décembre 2022



Tout d'abord toute l'équipe vous souhaite un excellent temps des fêtes et

une heureuse année 2023, en vidéo en cliquant ici !

Bonheur, Amour et Santé !



Perspectives d'actifs multiples pour l'année 2023

d'Alfred Lam, MBA, CFA,

Vice-président principal et directeur, principal des investissements de Gestion mondiale d'actifs CI


Nous sommes en décembre, nous pensons à la famille, aux célébrations, à la nourriture et, pour nous dans le secteur de l’investissement, aux perspectives d’investissement pour l’année 2023. Nous pouvons tenter de prédire sur la base d’« inconnus connus » et être humbles face au fait que le monde peut également avoir d’autres « inconnus inconnus ».


Le patron du patron : l’inflation

Il est juste de supposer que l’inflation est en train de ralentir. La perturbation de la chaîne d’approvisionnement s’est atténuée, comme en témoigne la baisse des prix des produits de base. À mesure que les taux d’intérêt augmentent, la volonté et la capacité des consommateurs à payer ont diminué. Nous avons vu cela dans le secteur immobilier, car les taux hypothécaires ont plus que doublé. Cependant, nous constatons que la voie vers une inflation cible de 2 % est longue. Sur le plan structurel, l’inflation est probablement plus élevée que la décennie précédente en raison de la démographie, du protectionnisme et de la transition vers des émissions zéro et plus faibles. On s’attend à ce que la Chine réduise considérablement les restrictions liées à la COVID-19 au cours des prochains mois, ce qui pourrait stimuler la demande. Avec des taux d’intérêt supérieurs au neutre depuis l’été 2022 et probablement tout au long de 2023, l’inflation nord-américaine chutera probablement à 3 % à la fin de l’année 2023.


Le patron : les banques centrales

Bien que les hausses de taux aient progressé de plus de la moitié de leur cours avec de multiples hausses de 75 points de base en 2022, le ton restera probablement belliciste, car il s’agit d’un élément important pour réduire l’enthousiasme des consommateurs et des investisseurs qui cause des bulles d’actifs et l’inflation. Nous nous attendons à ce que les taux finaux soient de 4,5 % à 5 % au Canada et aux États-Unis, probablement atteints d’ici le milieu de l’année 2023. Les marchés ont demandé aux banques centrales de réduire rapidement les taux, car un ralentissement ou une récession était susceptible de suivre. Nous ne prévoyons pas que des taux plus élevés auront une incidence sur les finances des sociétés et des particuliers avant une date ultérieure, car la plupart des prêts sont fixés pour des années. Cela signifie que les économies resteront relativement résilientes au cours des 12 prochains mois. Cependant, les taux d’intérêt de 4,5 % à 5 % sont insoutenables. La moyenne à long terme est probablement de 2,5 % à 3 %.


Marchés à revenu fixe

Les titres à revenu fixe se sont avérés moins ennuyeux avec une volatilité très élevée en 2022. Selon Bloomberg Finance L.P., les taux des banques centrales à court terme ont été de 4 % à 5 % et de 2,5 % à 3 % à long terme, le Trésor américain à 10 ans est sous-évalué à un rendement de 3,6 % et le Trésor canadien à 10 ans est surévalué à 2,8 %. Nous constatons de la valeur dans le crédit à courte duration, car il offre une prime solide et un risque à duration faible.


Actions

Il est juste de dire que les marchés des actions supposés être les meilleurs au monde, à savoir les États-Unis, sont largement surévalués. Nous avons l’indice S&P 500 à 4 200 comme niveau pour un scénario d’atterrissage progressif et nous y étions presque. Les États-Unis ont été favorisés, car il y avait trop de problèmes dans d’autres endroits du monde. L’Europe faisait face aux impacts de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, l’économie chinoise ralentissait rapidement en raison de politiques très strictes sur la COVID-19 qui empêchaient les gens d’être actifs. En 2023, l’économie chinoise sera sur la bonne voie, la croissance dépassant probablement les marchés développés de 4 % à 5 %. Nous nous attendons à ce que les flux de capitaux reviennent en Chine, ce qui stimulera les valorisations et les prix des sociétés chinoises.


Sur le plan local, les marchés canadiens bénéficieront de prix stables des produits de base et de valorisations attrayantes. L’économie elle-même sera résiliente en raison de l’immigration, les vents favorables au secteur immobilier. L’énergie est intéressante. D’une part, tout le monde la déteste, car elle est associée à la pollution; d’autre part, cette opposition entraîne une contrainte d’approvisionnement, ce qui soutient les prix. Normalement, à des prix de l’énergie plus élevés, les sociétés augmenteront leur capacité. Cette fois-ci, elles réduisent les dépenses en capital et reversent de l’argent aux actionnaires. Ce sont les « mines d’or ».


Il est plus difficile de prédire l’Europe. Les valorisations sont convaincantes, mais il y a plus de problèmes potentiels que les autres régions : inflation tenace, faible tolérance aux taux d’intérêt plus élevés et problèmes d’approvisionnement en matière premières, pour n’en nommer que quelques-uns. Les investisseurs doivent être sélectifs en Europe et aux États-Unis. Des taux plus élevés ont contribué à réduire les valorisations dans le secteur des technologies. Certaines d’entre elles continueront à afficher une croissance élevée et finiront par être sous-évaluées.


Devises étrangères

La banque centrale américaine a été l’une des plus agressives en matière de hausse des taux en 2022 et, par conséquent, le dollar américain a été le « roi ». Comme les marchés s’attendent à ce que la Fed s’arrête au cours des six prochains mois, le dollar américain a probablement atteint un sommet par rapport à un panier de devises, y compris le dollar canadien, le yen, l’euro et la livre sterling. Les investisseurs devraient couvrir activement le dollar américain. En parlant du yen, après avoir chuté de manière spectaculaire par rapport à toutes les devises en 2022, la banque centrale ayant été la plus conciliante, il devrait connaître une certaine hausse, car la politique pourrait devoir changer en 2023.


Enfin, nous aimerions vous souhaiter une joyeuse période des Fêtes en toute sécurité.



Rendements des indices boursiers au 31 décembre 2022

*Du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2022

Patience

« Les indices boursiers sont émotifs à court terme et rationnels à long terme !»



Taux du marché au 31 décembre 2022



Données économiques de Novembre 2022


Lire la revue mensuelle de Novembre 2022 en cliquant ici.



Notre prochaine revue mensuelle sera disponible

dans la semaine du 6 février 2023.

Merci, nous vous souhaitons une excellente journée !



Vincent Després ∞ B.A.A.

Conseiller en placement et Gestionnaire de placements agréé CIM®

auprès de Gestion de Capital Assante ltée

Conseiller en sécurité financière

auprès de Services de succession et d’assurances Assante inc.



Cellulaire : 450-708-0786 Téléphone : 450-250-0722

Courriel : vdespres@assante.com SiteWeb : GestionDeVotreRichesse.com



Nos engagements :

Accroître & Protéger votre richesse

Optimiser votre fiscalité

Réduire vos coûts



Sources :

https://www.global-rates.com/fr/

https://stockcharts.com/h-sc/ui

https://tradingeconomics.com/

bottom of page