top of page
  • Photo du rĂ©dacteurVincent DesprĂ©s

Revue mensuelle - Mars 2024



Visionner & Lire

📊 Graphiques et Statistiques » 2023-Trimestre #4, en cliquant ici đŸ“ș Capsule informative - DĂ©but d'annĂ©e 2024, en cliquant ici

đŸ“ș Capsule informative - Inflation, Banques centrales, Croissance Ă©conomique, en cliquant ici

📖 Revue mensuelle de FĂ©vrier 2024, en cliquant ici



La pointe de l'iceberg IA

Alfred Lam, MBA, CFA Vice-président principal et codirecteur de l’équipe de Gestion d’actifs multiples, Gestion mondiale d’actifs CI


Si vous vous rĂ©veillez demain matin en pensant que le monde est Ă  peu prĂšs le mĂȘme que la veille, vous avez sans doute manquĂ© quelque chose. Nous assistons Ă  des changements spectaculaires dus aux avancĂ©es technologiques, et la derniĂšre en date est l’intelligence artificielle (IA). Il y a un an, nous Ă©tions tous emballĂ©s par ChatGPT, qui rĂ©pond aux questions, traduit les langues et transforme un texte en une prĂ©sentation complĂšte. Un an plus tard, on est sur le point de lancer Sora, qui peut transformer le texte en vidĂ©o. Pendant des dĂ©cennies, avant Internet, nous allions au centre commercial et dans les grands magasins pour magasiner. Il y a dix ans, nous avons commencĂ© Ă  chercher des produits sur les plateformes en ligne et, tout rĂ©cemment, l’objet de ces recherches apparaĂźt maintenant sur nos mĂ©dias sociaux! Oui, vos rĂ©seaux sociaux savent ce que vous voulez acheter et vous bombardent de photos de cĂ©lĂ©britĂ©s et de vos amis qui utilisent ces produits. Pour le vendeur, c’est trĂšs efficace car cela ne lui coĂ»te pas grand-chose de s’adapter Ă  vos besoins et, par consĂ©quent, le taux de rĂ©ussite est trĂšs Ă©levĂ©.


Nous avons parlĂ© de l’intelligence artificielle comme d’une tendance pluridĂ©cennale. Le principal fournisseur de matĂ©riel informatique dans ce domaine, Nvidia, a vu sa capitalisation boursiĂšre doubler en moins d’un an Ă  la suite de quelques trimestres de bĂ©nĂ©fices exceptionnels. Lorsque le PDG dĂ©clare que la demande est supĂ©rieure Ă  l’offre, il n’y a pas de doute que la tendance de l’IA progresse plus rapidement que quiconque ne l’avait imaginĂ©. Cela signifie-t-il que l’occasion d’investissement a Ă©tĂ© Ă©puisĂ©e? En bref, la rĂ©ponse est non. Le matĂ©riel informatique n’est que le dĂ©but de la tendance. Les entreprises doivent acquĂ©rir du matĂ©riel pour dĂ©velopper des logiciels, et les logiciels doivent ĂȘtre intĂ©grĂ©s dans les modĂšles d’entreprise. Nous en sommes au dĂ©but de cette tendance, et l’ampleur des possibilitĂ©s s’accroĂźt Ă  mesure que l’IA est appliquĂ©e (ultimement) Ă  toutes les entreprises. De maniĂšre prudente, si 20 % de la capitalisation boursiĂšre de l’indice S&P 500 sont des facilitateurs et des adopteurs de l’IA, la valeur potentielle dĂ©passe les 10 billions de dollars. Avec la croissance rĂ©cente de Nvidia, Microsoft et Meta, par exemple, les marchĂ©s n’ont probablement Ă©puisĂ© que 2 des 10 billions de dollars que cette occasion prĂ©sente.


JP Morgan a rĂ©cemment menĂ© un sondage auprĂšs d’environ 3 000 chercheurs et auteurs d’articles sur l’IA. Leurs conclusions ?


D’ici 2028, il y a au moins 50 % de chances que les systĂšmes d’IA soient capables de construire de maniĂšre autonome un site de traitement des paiements Ă  partir de zĂ©ro, de crĂ©er une chanson indiscernable de celle d’un musicien populaire et de tĂ©lĂ©charger et d’affiner de maniĂšre autonome un modĂšle linguistique de grande envergure.


D’ici 2037, il y a 10 % de chances que les machines soient plus performantes que les humains dans toutes les tĂąches possibles, et d’ici 2047, cette probabilitĂ© passe Ă  50 %.


Le PDG de JP Morgan, Jamie Dimon, a Ă©galement adoptĂ© des initiatives en matiĂšre d’IA au sein de son cabinet. Il a prĂ©dit que la valeur commerciale gĂ©nĂ©rĂ©e par l’IA pourrait s’élever Ă  plus de 1,5 milliard de dollars par an pour JP Morgan. M. Dimon a dĂ©clarĂ© que tout compte fait, la technologie pourrait permettre aux employeurs de rĂ©duire la semaine de travail Ă  seulement 3,5 jours. Il est particuliĂšrement intĂ©ressant de noter la chronologie des avancĂ©es par rapport aux prĂ©dictions faites un an plus tĂŽt. La bonne nouvelle, c’est que l’IA ne se contente pas de remplacer des emplois. GrĂące Ă  la technologie et Ă  l’IA, les patients atteints de maladies mortelles sont plus proches de la guĂ©rison. Nous sommes d’avis que le secteur de la biotechnologie sera le bĂ©nĂ©ficiaire naturel de l’IA et qu’il y aura un bond en avant dans le dĂ©veloppement des mĂ©dicaments. Le traitement GLP-1, par exemple, est efficace dans le traitement de l’obĂ©sitĂ©.


Qui va gagner cette rĂ©volution ? Sans aucun doute, ce seront les utilisateurs et les actionnaires des entreprises qui adoptent et utilisent l’IA. Les investisseurs doivent Ă©galement ĂȘtre conscients que mĂȘme une tendance lourde aura son moment de volatilitĂ©. Il est toujours important de gĂ©rer activement vos investissements et vos Ă©motions.


Rendements des indices boursiers au 31 mars 2024

« Les indices boursiers sont émotifs à court terme et rationnels à long terme ! »

- La patience



Taux du marché au 31 mars 2024



Les derniÚres données économiques



Notre prochaine revue mensuelle sera disponible

dans la semaine du 6 mai 2024.

Merci, nous vous souhaitons une excellente journée !



Vincent DesprĂ©s ∞ B.A.A.

Conseiller en placement et Gestionnaire de placements agréé CIMŸ

auprÚs de Gestion de Capital Assante ltée

Conseiller en sécurité financiÚre

auprùs de Services de succession et d’assurances Assante inc.



Cellulaire : 450-708-0786 Téléphone : 450-250-0722



Nos engagements :

Accroßtre & Protéger votre richesse

Optimiser votre fiscalité

Réduire vos coûts



Sources :

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page